...

Évaluation précoce des traitements ciblés par DCE-US (échographie dynamique

by user

on
Category:

divorce

1

views

Report

Comments

Transcript

Évaluation précoce des traitements ciblés par DCE-US (échographie dynamique
Exposés académiques
Évaluation précoce des traitements ciblés
par DCE-US (échographie dynamique
avec injection de produit de contraste)
Early evaluation of targeted treatments DCE-US (Dynamic contrast enhanced ultrasonography)
Mots-clés : Échographie de contraste – Imagerie fonctionnelle – Thérapies ciblées.
Keywords: Contrast enhanced ultrasonography – Functional imaging – Targeted therapies.
N. Lassau*
D
e nouveaux traitements ciblés de type antiangiogénique
sont actuellement en développement, avec pour objectif
de détruire les néovaisseaux. L’ essor très important de ces
nouvelles drogues ciblées ont eu pour conséquence de proposer de
nouveaux indicateurs pertinents d’ imagerie fonctionnelle permettant de prédire la réponse au traitement, puisque, très souvent, ces
traitements induisent une nécrose des lésions sans modification de la
taille tumorale initiale. Les critères RECIST (Response Evaluation
Criteria in Solid Tumors), qui restent actuellement les plus utilisés
pour l’ évaluation des thérapeutiques, sont fondés sur la mesure du
plus grand axe de chaque lésion cible. Cette évaluation est bien sûr
morphologique et doit être remise en question avec l’ arrivée des
nouvelles technologies proposant d’ évaluer de façon fonctionnelle
les modifications de la vascularisation avant qu’ une diminution du
volume tumoral ne soit détectée. Les récentes évolutions techniques
ont permis à l’ échographie-Doppler d’ être positionnée comme
une imagerie de type fonctionnel. Les récents développements
techniques en ultrasons, et essentiellement l’ imagerie harmonique
combinée avec des logiciels de perfusion, associés à des agents de
contraste de deuxième génération (Sonovue®, développé par Bracco)
ont permis de réaliser des avancées diagnostiques notoires. Tous
les logiciels de perfusion des différents constructeurs utilisent cette
* Service d’ échographie et UPRES EA 40-40, Institut Gustave-Roussy,
Villejuif.
caractéristique, que ce soit dans le domaine temporel ou dans le
domaine spatial, en additionnant les signaux en inversion de phase
provenant de l’ imagerie fondamentale et harmonique des tissus et
des microbulles. Chez l’ homme, quatre études publiées concernant
les sarcomes des tissus mous (1), les GIST (2) et les cancers du rein
métastatiques (3, 4) ont d’ ores et déjà permis de montrer le fort
potentiel de l’ échographie de contraste pour prédire précocement
la réponse aux nouvelles thérapies ciblées.Toutefois, une quantification objective paramétrique doit être réalisée pour que cette
technique soit incluse de façon systématique dans les essais thérapeutiques. Actuellement, le développement de logiciels quantifiant
le réhaussement à partir des données linéaires brutes (raw data),
c’ est-à-dire des données échographiques brutes avant compression
au format vidéo, permet effectivement d’ objectiver clairement la
prise de contraste. Par la détermination de régions d’ intérêt et sur
une acquisition de plusieurs minutes en temps réel, ils permettent d’ obtenir l’ acquisition complète du réhaussement induit par
l’ injection du produit de contraste (5). Il est maintenant possible
de proposer une quantification avec calcul de paramètres tels que
l’ intensité maximale de la perfusion correspondant au volume
sanguin tumoral, la vitesse de prise de contraste correspondant au
flux sanguin et également le temps de transit moyen. Une étude
multicentrique (20 centres) STIC DCE-US incluant des patientes
avec cancer du sein métastatique est en cours (6, 7, 8). Actuellement,
461 patientes traitées par antiangiogéniques sont incluses.
■
Références bibliographiques
[1] Lassau N, Lamuraglia M, Vanel D et al. Doppler US with perfusion software and contrast medium injection in the early evaluation of isolated
limb perfusion of limb sarcomas: prospective study of 49 cases. Ann Oncol 2005;16(7):1054-60.
[2] Lassau N, Lamuraglia M, Chami L et al. Gastro-intestinal stromal tumours treated with imatinib: monitoring response with contrast enhanced
ultrasound. AJR 2006;187(5):1267-73.
[3] Lamuraglia M, Lassau N, Chami L et al. A pilot study using dynamic contraste-enhanced Doppler ultrasound to predict progression-free survival
and overall survival in metastatic renal cancer treated with sorafenib. Eur J Cancer 2006;42(15):2472-9.
[4] Escudier B, Lassau N, Angevin E et al. Phase I trial of sorafenib in combination with IFN alpha-2a in patients with unresectable and/or metastatic renal cell carcinoma or malignant melanoma. Clin Cancer Res 2007;13(6):1801-9.
[5] Lassau N, Roche A. Imaging and angiogenesis: DCE-US (dynamic contrast enhanced-ultrasonography)]. Bull Cancer 2007;94:S247-53.
[6] Lassau NB, Lacroix J, Aziza R, Vilgrain V, Taieb S, Koscielny S. French multicentric prospective evaluation of dynamic contrast-enhanced
ultrasound (DCE-US) for the evaluation of antiangiogenic treatments. 95th RSNA 2009, Chicago, USA.
[7] Pellier J, Chevalier J, Koscielny S et al. Methodological study to assess the evolution of the quality of dynamic contrast-enhanced ultrasound in
a large national multicentric study. 95th RSNA 2009, Chicago, USA.
[8] Bonastre J, Chevalier J, Pellier J, Benatsou B, Koscielny S, Lassau NB. Dynamic contrast-enhanced ultrasound with quantification to assess
targeted treatment efficacy: results of a multicentric prospective cost study. 95th RSNA 2009, Chicago, USA.
31es Journées de la SFSPM, Lyon, novembre 2009
103
Fly UP