...

LES AUTEURS DE HERMÈS 5 3

by user

on
Category: Documents
1

views

Report

Comments

Transcript

LES AUTEURS DE HERMÈS 5 3
LES AUTEURS DE HERMÈS 5 3
Michel Arnaud est professeur en sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris
Ouest - Nanterre La Défense et directeur adjoint du CRIS (Centre de recherche en information spécialisée
et médiation des savoirs). Il étudie les faits sociaux d'information et de communication, sous les multiples
aspects des techniques, des dispositifs, des usages et des politiques. Il s'intéresse aux droits de l'homme
numérique et plus particulièrement à la protection des données personnelles.
Courriel : <[email protected] 10.fr>.
Danielle Bahu-Leyser est professeur en sciences de l'information et de la communication à l'Université
Nancy II (IUT Nancy-Charlemagne), chercheur au laboratoire Communication et Politique du CNRS et
consultante. Elle est spécialisée dans la régulation et l'éthique de la société de l'information. Courriel :
<[email protected]>.
Éric Barhry est avocat au barreau de Paris, directeur du pôle « droit du numérique » au sein du Cabinet
Alain Bensoussan Avocats, spécialiste du droit des technologies avancées. Il est chargé d'enseignement à
Télécom ParisTech, président d'honneur de Cyberlex et membre du conseil d'administration de l'Association française des correspondants à la protection des données à caractère personnel (AFCDP).
Courriel : <[email protected]>.
Alain Bauer, criminologue, est président du Conseil d'orientation de l'Observatoire national de la délinquance et président de la Commission nationale de la vidéosurveillance. Ancien membre du collège de la
Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) et de la Commission nationale
consultative des droits de l'homme, il enseigne dans les universités Paris I, Paris II, Paris V, à l'Ecole
nationale de la magistrature, à l'Ecole nationale supérieure de police, au John Jay Collège of Criminal
Justice de New York (Etats Unis) et à l'Académie de police criminelle de Chine. Il est consultant sur le
terrorisme du NYPD, du LASD et de la Sûreté du Québec, et auteur de nombreux ouvrages sur la
sécurité, le terrorisme et les violences urbaines. Courriel : <[email protected]>.
Frank Beau est chercheur et journaliste indépendant, spécialiste des nouveaux médias et des jeux vidéo.
Il a notamment coordonné Culture d'univers : jeux en réseau, mondes virtuels, le nouvel âge de la société
numérique
(GET/Télécom Paris/Fing, Fyp Editions, 2007), Cinéma et dernières technologies,
avec
G. Leblanc et Ph. Dubois (INA/Deboeck Université, 1998) et Piratage ou partage ? avec D. Kaplan
(Dossiers de lAudiovisuel
n° 1, INA, septembre 2004). Courriel : <[email protected]>.
Hubert Bouchet est membre du Conseil économique et social (CES), membre de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), rapporteur au CES sur les questions de la métamorphose
causée par la substitution de l'activité de la pensée à la puissance physique dans l'activité productive et
dans le travail humain. Courriel : <[email protected]>.
Dominique Cardon est sociologue au laboratoire SENSE d'Orange Labs. Ses recherches portent sur les
transformations de l'espace public sous l'effet des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Il travaille notamment sur les modalités de l'exposition de soi dans l'univers du Web 2.0 et sur
les formes collectives qui se constituent dans les univers relationnels en ligne.
Courriel : <[email protected]>.
Oriane Deseilligny est membre du CRIS et maître de conférences à Paris XIII. Elle a récemment participé à un ouvrage collectif consacré aux revues en ligne, Un laboratoire de littératures. Littérature
numérique et Internet (Paris, BPI, 2007) et coordonné le dossier « L'écriture au risque du réseau » dans la revue
Communication
& Langages (n° 155, mars 2008). Elle a également participé au projet Prodoper sur les
données personnelles. Courriel : <[email protected]>.
Karine Douplitzky est réalisatrice de films documentaires et enseigne cette discipline à l'Université
Paris III - Censier. Elle est également écrivain, critique spécialiste des nouveaux médias (elle est l'auteur
d'un Guide pratique de ITnternet paru en 2001 chez Odile Jacob) et, à ce titre, membre du comité de
rédaction de la revue Médium, dirigée par Régis Debray. Courriel : <[email protected]>.
Olivier Ertzscheid est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à
l'Université de Nantes. Ses travaux portent sur les outils d'accès à l'information et à la connaissance, essentiellement au travers des usages qui en sont faits, et dans la perspective d'une écologie informationnelle
globale. Il est l'auteur du blog scientifique affordance.info.
Courriel : <[email protected]>.
Renaud Fabre, professeur des universités (sciences économiques) détaché à la Cour des comptes
(contrôles du système éducatif), s'intéresse à la gestion et au transfert des connaissances, aux modèles
dynamiques de communautés participatives et à la régulation par les normes. Projet en cours : appel
d'offres de 1TSCC/CNRS sur les normes et l'identité digitale, dans la perspective de vis-à-vis interactifs.
Courriel : <[email protected]>.
François-Bernard
Huyghe, docteur d'Etat en sciences politiques et HDR en sciences de l'information
et de la communication, est expert associé à l'Iris. Il enseigne notamment sur le campus virtuel de
l'Université de Limoges et mène des recherches en médiologie (site <www.huyghe.fr>). Il vient de publier
aux Editions Vuibert un ouvrage consacré à la propagande, Maîtres du faire croire. Courriel :
<[email protected]>.
Emmanuel Kessous est responsable de la communauté d'experts et de savoir en sciences économiques
et sociales d'Orange Labs. Il a publié en 2005, avec Jean-Luc Metzger, Le Travail et les technologies
de
télécommunications
rinformation
(Ed. Hermès) et en 2007, avec Serge Proulx, le numéro des Annales des
consacré à « la sécurité dans un monde numérique » .
Courriel : <[email protected]>.
Caroline LancelotMiltgen est maître de conférences en sciences de gestion à l'Université d'Angers. Ses
recherches portent notamment sur le comportement du consommateur, le marketing relationnel et la
gestion de l'identité et des données à caractère personnel. Le prix de thèse FNEGE-AFM 2007 et le prix
du CREIS 2007 lui ont été décernés pour sa thèse sur les réponses des consommateurs face à une sollicitation de données personnelles sur Internet. Elle est aussi experte auprès de la Communauté européenne
pour les questions d'identification électronique et de vie privée. Enfin, elle co-anime l'atelier « personnaliser sans identifier » organisé par la Fing (Fondation Internet nouvelle génération).
Courriel : <[email protected]>.
Philippe Lemoine, président du Forum d'Action Modernités, est aussi président-directeur général du
groupe LaSer depuis 1995 et président de sa filiale Cofinoga depuis 1992. De plus, il est président de la
Fondation Internet Nouvelle Génération depuis 2005 et membre de la Commission nationale de
l'informatique et des libertés depuis janvier 1999. Courriel : <[email protected]>.
Claire Levallois-Barth, docteur en droit, est enseignant-chercheur à Télécom ParisTech. Ses travaux
portent notamment sur les formes de régulation de la protection de la vie privée et le rôle des acteurs dans
l'application des normes juridiques. Elle est aussi secrétaire générale de l'Association française des
correspondants à la protection des données personnelles (AFCDP).
Courriel : <[email protected]>.
Juremir Machado da Silva, docteur en sociologie de l'Université Paris V - René Descartes, est professeur à l'Université catholique du Rio Grande do Sul, à Porto Alegre (Brésil), où il enseigne la sociologie
de la communication et dirige la formation doctorale en « communication, culture et technologie » . Il est
l'auteur, entre autres, de deux ouvrages publiés en France : Le Brésil, pays du présent (Desclée de Brouwer,
1999) et Les Technologies
de l'imaginaire
(La Table ronde, 2008). Courriel : <[email protected]>.
Jean-Marc Manach est journaliste à InternetActu.net et LeMonde.fr, où il traite entre autres des usages
de l'Internet et des nouvelles technologies (notamment de surveillance), un domaine qu'il avait commencé
à couvrir du temps de Transfert.net. Défenseur des droits de l'homme sur l'Internet, attaché à la défense
de la vie privée, il fait aussi partie des Big Brother Awards France. Courriel : <[email protected]>.
Louise Merzeau est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à
l'Université Paris Ouest - Nanterre La Défense et membre du CRIS (Centre de recherche en information
spécialisée et médiation des savoirs). Ses travaux, conduits notamment dans le cadre des recherches en
médiologie, portent sur les interactions entre technique et culture et sur les rapports entre mémoire et
information. Elle a parallèlement une activité de création photographique et numérique (site
<www.merzeau.net>). Courriel : <[email protected]>.
Jacques Perriault est professeur émérite à l'Université Paris Ouest - Nanterre La Défense, et membre
du laboratoire CRIS. Ancien président de la Société française des sciences de l'information et de la
communication (SFSIC), il est responsable du pôle Normalisation & Mondialisation à l'Institut des
sciences de la communication du CNRS (ISCC). Courriel : <[email protected]>.
Pierre Piazza est maître de conférences en science politique à l'Université de Cergy-Pontoise. Il a
publié plusieurs articles et un ouvrage sur le bertillonnage, la dactyloscopie et la carte nationale d'identité.
Il a notamment coordonné Du papier à la biométrie. Identifier les individus, Paris, Presses de Science-Po,
2006. Courriel : <[email protected]>.
Bénédicte Rey est doctorante en sociologie à l'Université Paris V - René Descartes, et auprès d'Orange
Labs. Elle travaille sur la notion de privacy à l'ère numérique, du point de vue des usagers.
Courriel : <[email protected]>.
Christophe Soullez, criminologue, est chef du département de l'Observatoire national de la délinquance à l'Institut national des hautes études de sécurité (INHES). Il est également enseignant à l'Ecole
des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN), à l'Institut du management public et politique et à
l'Ecole nationale supérieure de police et à l'Université Paris IL II est auteur de nombreux ouvrages sur la
sécurité urbaine. Courriel : <[email protected]>.
Alex Tiirky président de la Cnil depuis 2004, est sénateur du département du Nord et membre de la
Commission des lois du Sénat. Il était précédemment maître de conférences en droit public à la faculté de
droit de l'Université Lille II et chargé de cours à l'Université catholique de Lille.
Courriel : <[email protected]>.
André Vitalis est professeur en sciences de l'information et de la communication à l'Université de
Bordeaux où il dirige le Groupe de recherche et d'étude des médias. Ses travaux concernent la problématique « informatique et libertés » et plus généralement les enjeux sociopolitiques des médias et des
nouvelles technologies. Il codirige sur ces thèmes une collection aux Editions Apogée. Ses publications
portent sur la société de contrôle, les usages et plus récemment les temporalités médiatiques.
Courriel : <[email protected]>.
Dominique Wolton est directeur de la revue Hermès, qui vient de fêter en 2008 ses vingt ans et son
5 0 numéro, et il est le fondateur de l'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC). Dans
e
ses nombreux ouvrages tels que IIfaut sauver la communication
(Flammarion, 2005), il montre le paradoxe
qui fait que les outils de communication sont souvent un révélateur de l'incommunication et il insiste sur
le fait que la communication concerne tous les domaines et pas seulement les sciences humaines ou les
nouvelles technologies ; il souligne aussi tous les obstacles qui entravent une communication réelle. Parmi
ses derniers livres, on peut citer Demain la francophonie
(Flammarion, 2006) et McLuhan ne répond plus
(Ed. de l'Aube, 2009). Courriel : <[email protected]>.
Fly UP